Alpha Condé à Labé : une visite annoncée qui tarde…

« C’est une soif pour tout le Foutah d’accueillir le Président Alpha Condé», dixit le Dr Saliou Béla Diallo, il y a des mois. Depuis l’annonce d’Alpha Condé à Labé, des faire-valoir du parti au pouvoir vont dans tous les sens. On monte les enchères. Des pro formas et autres projets financiers se passent de commentaires.

Et pourtant, c’est certainement l’occasion espérée par Saliou Béla Diallo et Cie pour prouver à Alpha Condé que le Foutah est acquis à la cause du président-voyageur. Bantama s’émeut. Saliou Béla s’époumone et les autres élargissent les rangs. En véritables mbatoula, ce conglomérat d’opportunistes joue son va-tout pour mériter le rôle de second couteau du RPG. La visite tarde quand même, trois mois après l’annonce. Si BantamaSow a la phobie en entendant l’UFDG évoquer le voyage d’Alpha Condé, Saliou Béla lui, lance : « On ne peut pas nous défier à Labé », faisant allusion à Dalein Diallo dont le Foutah est essentiellement acquis à sa politique. Sans même battre un adversaire dans son propre village à Dionfo, une vingtaine de kilomètres de Labé, à plus forte raison de tout le Fouta, Saliou Béla Diallo parle au nom de toute une région : « C’est une soif pour tout le Foutah d’accueillir Alpha Condé. »

On ne sait plus si le président Condé viendra à Labé ou pas. Mais, selon des sources dignes de foi, son voyage au Foutah est hautement politique, quand on sait ses rapports au beau fixe avec la notabilité de la ville dont des fils sont déjà dans le gouvernement. Cet atout ajouté à celui des 4X4 sortis d’usine offerts cette semaine aux Imams et secrétaires généraux des ligues préfectorales du pays pourrait bien donner du souffle nouveau entre Mollahs et Sékhoutouréya. Le moindre mouvement de protestation des opposants sera interprété comme une volonté de nuire.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.