Alpha Condé sur la réconciliation nationale : «Pour pardonner, il faut d’abord la Justice…»

A l’occasion de la cérémonie de remise du rapport de la commission provisoire sur la réconciliation nationale, le président guinéen, qui lui-même n’a pas voulu serrer la main à son principal opposant, Cellou Dalein Diallo, s’est exprimé sur ce sujet.

Selon Alpha Condé, ‘’L’histoire de la Guinée est très douloureuse.’’ C’est pourquoi, ajoute le locataire du palais Sékhoutouréya, ‘’Dernièrement, j’ai invité les imams à prier. Je leur ai dit que nous subissons beaucoup de malheurs parce que nous avons trop péché contre Dieu. Nous devons prier pour demander pardon à Dieu. Parce que nous avons beaucoup agressé Dieu. Quand on massacre et qu’il n’y ait pas une injustice permanente…il faut prier pour demander pardon. Beaucoup de choses, nous arrive c’est parce que nous avons agressé la religion de Dieu », déplore-t-il.

Pour le numéro un guinéen, le passé guinéen est assassin :

« Nous avons un passé criminel, un passé assassin. Nous disons que nous sommes musulmans ou chrétien, mais notre passé est tout sauf celui d’un musulman ou d’un chrétien », regrette-il

Entouré de deux grands religieux du pays, en l’occurrence, Elhadj Mamadou Saliou Diallo et Mgs Vincent Koulibay, Alpha Condé dit vouloir transmettre un autre héritage aux futures générations.

« Il faut que nous puissions transmettre un autre héritage à notre jeunesse. Un héritage basé sur la vérité, la repentance. Je suis certain que les guinéens peuvent pardonner. Mais pour pardonner, il faut d’abord la Justice. Parce que s’il n’y a pas de justice, on ne peut pas pardonner. On peut ne pas oublier, mais pardonner et se donner la main. Mais cela suppose qu’on rende justice à toutes les victimes.

Mariam Diallo, www.kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.