Alpha Condé accède à une exigence de Kankan

Alpha Condé a chaud, vraiment chaud. Le berceau du RPG est fâché. Il l’a fait savoir sans cesse. Souvent à travers des manifestations de rue. Le mouvement des jeunes de Kankan a pu aujourd’hui faire plier Alpha Condé, lequel accède désormais à une grande exigence : la fourniture d’eau potable. Le courant attendra. Mais, c’est aussi l’autre volonté de la Savane.

En tout cas, la semaine dernière, le Président de la République a invité le Ministre en charge de l’Hydraulique de diligenter le lancement effectif du 4ème projet Eau en levant, avec les départements ministériels concernés, tous les obstacles au démarrage de cette importante opération. Au cours du conseil des ministres, le Chef de l’Etat a instruit les Ministres en charge de l’Energie et des Finances de procéder à l’acquisition dans les meilleurs délais des équipements et matériels nécessaires à la mise en service des installations déjà réalisées, en vue de l’amélioration rapide de la desserte en eau des villes de Kankan et Nzérékoré.

Sauf que, les villes de l’intérieur du pays dont les besoins de financement estimé à 800 millions de dollars US pour mettre en adéquation les capacités à installer et les besoins en eau des populations à l’horizon 2040 ne s’attend plus rien de ce gouvernement. Quoiqu’il en soit, s’agissant de la problématique de la desserte en eau potable, le Ministre a indiqué au cours du conseil que la détérioration significative de la qualité du service dans toutes les villes actuellement desservies par la Société des Eaux de Guinée (SEG) s’explique par la vétusté des équipements, le déficit d’énergie électrique, l’envahissement des sites de production et la limitation des capacités techniques. Autant dire que l’eau potable sera toujours une denrée rare en Guinée.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.