Alpha Condé fait le bilan de sa visite en Chine

Dans son objectif de «vendre la Guinée aux investisseurs», le président Alpha Condé voyage souvent à l’étranger. Le dernier en date est celui qu’il a effectué en Chine, d’où il est rentré ce lundi 7 novembre.

D’après les nombreux comptes-rendus faits dans les journaux télévisés de la RTG, le  chef de l’État guinéen a signé [ou entamé les négociations de] plusieurs accords stratégiques dans divers domaines de la vie socioéconomique (mines, infrastructures, agriculture et énergie, etc.) pour le développement de la Guinée.

De retour à Conakry, le président de la République a fait le point sur les protocoles d’accords signés entre la Guinée et l’Empire du milieu. «Dans l’accord stratégique, la Chine a les moyens financiers et la technologie. Elle va nous accompagner pour la construction des infrastructures routières et ferroviaires», a annoncé le numéro un guinéen.

Mettant l’accent sur l’industrie et l’énergie, Alpha Condé a ajouté qu’après le barrage hydroélectrique de Souapiti [qui a une capacité de plus de 500 mégawatts, NDLR] «nous allons construire d’autres barrages», sans oublier l’énergie solaire. «La Chine va nous accompagner dans l’agriculture en nous fournissant des semences améliorées et en nous accompagnant dans l’aménagement» des plaines agricoles.

D’après le président Condé, cet aménagement une fois mis en place permettra à la Guinée de faire jusqu’à trois récoltes par an, contre une actuellement «Et la Guinée va devenir le grenier de l’Afrique de l’ouest», a-t-il espéré. Globalement, le président Alpha Condé se dit satisfait de sa visite au pays de Mao Zedong, dont les autorités «accordent une grande considération» à l’égard de notre pays.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.