Alpha Condé confiné : ces Jets privés qui manquent au Président

Alpha Condé a été branlé et surpris par la récente manif à Kaloum, le 7 mars, jusqu’à la porte de Sékhoutouréya réclamant la réouverture des salles de classe avec des slogans hostiles au régime. Depuis, le Palais présidentiel est quadrillé sans discontinuer. Alpha Condé est confiné. Plus de voyages intempestifs même en temps de crises.

Des sommets et autres fora ont été organisés. Lui qui, même si l’évènement est destinés aux cadres subalternes, il répond présent est resté très stable ces dernières semaines. Il a été sonné par les crises menées par Soumah du SLECG et les opposants suite aux fraudes massives. Ces Jets privés manquent au Président.

Plus personne ne semble surprendre le sommeil et la quiétude du Président. C’est du moins, ce que laisse entendre Baffoe, sortant la grande artillerie contre des femmes aux mains nues ne demandant que Justice soit faite. «Voyez le dispositif sécuritaire que nous avons mis en place du pont du 08 novembre au ministère de la Justice…On ne permettra plus ce qui s’est passé la fois dernière, ça c’est fini. Je vous promets que ça c’est fini. La fois passée, on n’a pas considéré trop l’ampleur de la chose, mais aujourd’hui ce n’est pas possible », nous a confié à Mosaïque Guinée, le général Ansoumane Camara dit Baffoe, directeur national des Compagnies Mobiles d’Intervention et de Sécurité (CMIS).

Ce mercredi en effet, un dispositif sécuritaire impressionnant du pont du 08 novembre au ministère de la Justice était perceptible pour empêcher aux femmes de l’opposition de faire un sit-in devant le ministère de la Justice. Cet empêchement est motivé selon Maturin Bangoura par le non-respect du délai des 72 heures du courrier d’information adressé à la Commune de Kaloum. Soit ! Elles pourraient bien remettre ça, mais dans la forme exigée.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.