Alpha Condé dénonce une ‘’ campagne de dénigrement’’ contre son gouvernement

A peine qu’il prête serment pour un 3ème mandat, Alpha Condé s’en prend à nouveau à ses opposants. Lors du dernier conseil des ministres du jeudi 17 décembre, le locataire de Sékhoutouréya n’est pas passé par mille chemins pour dénoncer ses opposants.

Il regrette ainsi «  La faiblesse de la communication gouvernementale pour contrer la campagne de dénigrement organisée par certains opposants et organisations de défense de droits de l’homme qui occultent systématiquement les cas de violence avérés et assumés par des partis politiques et des organisations de la société civile profondément politisées. »

Dans son compte rendu du Conseil des ministres, le porte parole du gouvernement a indiqué clairement qu’ «  il est notoirement connu que des militants et responsables de la mouvance présidentielle sont souvent agressés voire assassinés, leurs domiciles incendiés et des édifices publics vandalisés et détruits à Conakry et à l’intérieur du pays, sans que ces cas graves de violation des droits humains ne soient jamais évoqués dans les rapports des ONG internationales. » Et d’ajouter que : «  Le Président de République a insisté sur les progrès importants accomplis dans le domaine de la protection et de la promotion des droits humains qui se doivent d’être régulièrement portés à la connaissance de l’opinion nationale et internationale ».

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.