Alpha Condé déplore le faible taux de recouvrement des impôts fonciers

Unicité des caisses ! Cette trouvaille que le président Condé a dépoussiérée devrait permettre à l’Etat de remettre à flots ses caisses, si l’argent collecté passait par le chemin qui lui est dévolu. Il reste que les trous sont béants. Aujourd’hui, par le truchement de la complaisance, de l’impunité et de la corruption, plus personne n’est dissuadé, poursuivi ou condamné. Le régime est celui des gros détournements encouragés par Alpha Condé lui-même.

Aujourd’hui, il déplore le faible taux de recouvrement des impôts fonciers qui est à son avis, sans commune mesure avec le niveau élevé des charges locatives dans la ville de Conakry. C’est pourquoi, il a à cet effet demandé au gouvernement de poursuivre et de renforcer le processus de réformes engagé au niveau de la Direction nationale des Impôts.

Charges locatives ? Les Guinéens moins en meurent sous le poids. Chaque propriétaire foncier ou immobilier fixe sont prix, loue ou vend comme il l’entend. Les agents des impôts viennent en rajouter à la nébuleuse. Ils préfèrent se faire soudoyer avec quelques billets de banque, puis brouiller la piste et s’enrichir aux dépens de l’Etat. La pratique est connue de tous. Y compris Alpha Condé lui-même dont des proches et des amis sont devenus propriétaires fonciers et immobiliers.

Jeanne Fofana, correspondant www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.