Alpha Condé et la PCUD : la rencontre qui fait mentir les RPGistes

On aura tout vu et entendu au RPG, à propos de l’engagement d’Abdourahmane Sanoh, patron de la PCUD, aujourd’hui sujet à toutes les accusations. Cadres et simples militants du parti au pouvoir jettent de la tomate pourrie sur l’activiste de la société civile. Pendant ce temps, Alpha Condé quémandait une rencontre auprès de l’ex ministre démissionnaire de la junte.

Cette rencontre qui a eu lieu en début de semaine a fait réellement fait mentir plus d’un RPGiste, y compris Damaro Camara : Sanoh est contre Alpha Condé. Même si ces inimitiés font râler certains extrémistes du parti au pouvoir, les deux concernés se retrouvent et discutent : « On a échangé sur la situation du pays, je lui ai dit que le pays va très mal. Nous avons parlé aussi d’autres questions notamment le problème de la Constitution parce qu’il a ouvert une brèche là-dessus. Je l’ai conseillé de ne pas toucher à la Constitution. J’ai aussi attiré son attention sur certaines pratiques qui ne sont pas bien de sa part et qui déstabilisent le gouvernement : c’est l’interférence, vouloir gérer les détails. »

L’activiste de la société civile n’a pas caché du soutien au SLECG. Pour preuve, au cours d’une rencontre avec la presse, Sanoh l’a dit ouvertement : « Je viens ici aujourd’hui pour réaffirmer le soutien de la société civile guinéenne au mouvement, au combat et à la lutte que le SLECG est en train de mener depuis quelques temps pour l’ensemble des travailleurs de Guinée. Réaffirmer de façon assez solennelle, c’est la raison pour laquelle nous avons initié et coordonné la tenue de ce point de presse pour que ceux qui en avaient le doute, que ce doute soit levé une fois pour toutes. »

A bon entendeur salut !

 Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.