Alpha Condé : ‘’En Guinée, beaucoup ne souhaitent pas l’entente…’’

En marge de sa visite chez son  principal opposant, Cellou Dalein Diallo, pour présenter les condoléances à la famille, suite au décès du frère de ce dernier, le Chef de l’Etat guinéen s’est exprimé sur la situation sociopolitique du pays.

Alpha Condé qui dit vouloir aplanir les divergences avec son principal rival, pour dit-il, ‘’travailler ensemble pour l’intérêt de la Guinée’’, promet de faire tout son possible pour que les politiciens se donnent la main.

«  Même si c’est ton ennemi qui meurt tu dois présenter les condoléances.  Cellou est un frère. Bien sûr il y a la politique, mais nous sommes des guinéens.  Nous avons eu à mener le combat commun.  Il ne doit pas être surpris de me voir pour lui présenter les condoléances, ainsi que toute la famille.  J’espère que nous allons travailler ensemble pour l’intérêt de la Guinée, pour que notre pays qui devrait être premier en Afrique francophone de l’ouest, le devienne, puisque Dieu nous a donné beaucoup de richesses.  Je souhaite que les politiciens se donnent la main, moi je ferais tout mon possible (…). J’aurais souhaité venir ici en tant que frère jouer avec lui (Cellou Dalein, Ndlr) mais c’est Dieu qui décide », regrette le numéro un guinéen.

Malgré la politique, promet Alpha Condé, « Nous nous sommes engagés tous les deux à faire tous nos efforts malgré notre adversité à travailler ensemble. En Guinée beaucoup ne souhaitent pas l’entente. Ils veulent qu’il y’ait la pagaille, parce que c’est dans ça qu’ils  vivent.  Mais on  a la responsabilité de faire éviter cela notre pays », fait remarquer le locataire du palais Sékhoutouréya.

De son côté, Cellou Dalein Diallo, qui reçoit Alpha Condé pour la première fois à son domicile, a émis le souhait de voir la haine et la violence devenir désormais des ‘’ tristes souvenirs’’.

« Je tiens à l’exprimer mes sentiments profonds de reconnaissance et de gratitude pour cet acte qu’il vient de poser. Je souhaite vivement que la dynamique qui a été enclenchée à l’occasion de notre rencontre le 1er septembre soit renforcée pour l’intérêt de la Guinée ». Et le Chef de file de l’opposition d’ajouter:

« Je souhaite que la haine et la violence soient désormais de tristes souvenirs et que nos relations soient civilisées pour favoriser l’émergence d’une démocratie apaisée et un développement pour tous les guinéens et les générations futures », a –t-il souhaité.

A noter que le défunt, El hadj Hady Diallo, frère aîné du président de l’UFDG sera inhumé ce vendredi dans son village natal à Dalein (Labé).

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.