Alpha Condé : l’homme qui n’aimait pas le copinage !

On ne sait pas si c’est la peur du chaos qui inhibe Alpha Condé ou l’homme souffre tout simplement d’une pathologie qui consiste à parler pour ne rien dire.  Mais, le président guinéen agace avec ses déclarations qui n’ont ni tête ni queue.

Avec des gestes peu avisés sait réellement qu’il incarne le copinage, l’amateurisme des siens. Il sait tout aussi qu’il protège les délinquants économiques. Aujourd’hui, comme si les Guinéens ne voient rien, ou ne comprennent rien encense les administrateurs locaux de Kankan. Extrait rapporté par nos confrères de vision Guinée : « J’ai dit aux gouverneurs, préfets et sous-préfets que je n’accepterai pas des comportements indélicats. Je n’accepterai plus le copinage. » Ces administrateurs territoriaux, même les plus zélés ont dû rire sous cape. Alpha veut nier le soleil en plein midi. La nomination d’un cadre sous la gouvernance de Condé doit répondre à des critères : appartenance tribale, appartenance au parti RPG, recommandation d’une tierce, etc. des critères et d’autres qui sont absolument subjectifs.

Et pourtant c’est lui-même Alpha Condé qui avait promis que les hauts cadres devraient  se soumettre à rude concurrence  selon les CV exigés. CV, dites-vous ? Fausse alerte. Alpha Condé, l’homme qui n’aimait pas les copinages en est le chantre de ce copinage, cette perte des valeurs humaines et des qualités professionnelles avérées. Copinage, copinage… tout est mirage !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.