Alpha Condé ne pourra plus faire rêver

Il reprend les mêmes engagements, les dépoussière pour colmater les brèches de la façon la plus circonstancielle. Avec le fin calcul derrière afin de mieux berner les Guinéens. Alpha Condé l’avait dit sans cesse : on va lutter contre les détournements, la gabegie, la corruption, etc.

Dans les adresses à la nation ces dernières années, il en fait cas. Dans ses sorties hasardeuses il le réaffirme. Mais, dans les faits, on rigole et on protège les auteurs des crimes économiques. Alpha Condé ne fait plus rêver. Il amuse plus qu’il n’effraie. Il encourage plus qu’il ne réprime. Il protège plus qu’il ne s’en débarrasse. Du coup, personne ni aucun haut placé de l’Etat ne craint. C’est à cause de l’indiscipline, du banditisme économique que bien de ses résultats ne sont pas encore palpables. Conséquence : personne ne le croit désormais. Il a fait miroiter les Guinéens le bien-être, ceux-ci déchantent et se radicalisent.

La Guinée est revenue sur la scène internationale, avec de nombreux voyages incessants. Des fora en fora, de rencontres bi latérales en rencontre multilatérales. Rien, toujours rien. Mais Alpha Condé tient le bon bout : on a pu faire ce que, eux, alors Premiers ministres n’ont jamais pu faire pendant plus de 20 ans. Alpha Condé se fait acclamer. On a eu les PPTE, eux, jamais. Alpha Condé se fait acclamer. Notre économie est pleine croissance, avec 6,6%, le même se fait acclamer.

Brusquement, le même qui jubilait et narguait, voire mentait aux Guinéens se morfond en assombrissant le tableau : «Nos ressources sont très limités, nos besoins dans tous les domaines sont considérables et chaque jour plus pressants. Tout est priorité, tout est urgence», déclare-t-il lundi dans son adresse à la nation. Comme d’habitude, il s’engage : « Je prendrai toutes les mesures souhaitées par la majorité silencieuse de nos compatriotes de combattre la gabegie financière, la corruption et l’impunité. »

Une ritournelle historique. Alpha Condé ne fait plus rêver. Plus personne ne le croit. Il n’en fait qu’à sa tête. C’est le juste prix de la manipulation afin d’asseoir un régime à vau-l’eau. Autant assumer…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

  1. Thierno Bah dit

    Le rêve du changement à déjà pris fin, l’heure est au réveil mais le jour ne se lève toujours pas en Guinée.
    La mouvance, l’opposition et les citoyens aveugle ont pris les consciences en otage et le jour se prolonge, la nuit devient de plus en plus obscur, l’avenir de la Guinée devient incertain et le rêve se transforme en cauchemar.
    Le cauchemar de la Guinée c’est bien le changement ! ! !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.