ALPHA CONDE-OYE GUILAVOGUI : y aurait-il eu un malentendu ?

 
Au sein de l’opinion publique guinéenne, si l’actuel ministre des transports et ancien ministre des télécommunications, à une certaine longévité dans le gouvernement du président Alpha Condé, c’est parce qu’il s’entend merveilleusement bien avec le locataire de Sekoutouréyah.Pourtant, à en croire Oyé Guilavogui, les choses ne seraient pas aussi évidentes.
Les deux semblent avoir notamment eu des divergences autour de la relance de la Guinéenne des télécommunications (SOTEGLGUI) que le ministre Oyé Guilavogui avait annoncée avec beaucoup d’assurance. Le ministre qui a fait ces révélations à la faveur de son passage ce jeudi devant les députés dans le cadre de la session budgétaire n’a certes pas nommément parlé du président de la République. En lieu et place, il a préféré le terme plus générique et impersonnel qu’est l’Etat. Mais personne n’est dupe. Quand, en Guinée, des divergences éclatent entre un ministre et l’Etat, c’est que derrière cet Etat, se cache le chef lui-même.
De quoi se serait-il agi ? Quand il planifié la relance de la Sotelgui, Oyé Guilavogui avait comme objectif de trouver un partenaire privé auquel il céderait la société, en vue d’une gestion susceptible de rentabiliser. Mais, assure-t-il, il s’est heurté à une autre conception de l’Etat. Aux députés, il a ainsi déclaré : « Je ne me suis pas entendu avec l’Etat. Je ne voulais pas que l’Etat gère la Sotelgui. Je voulais que ce soient des privés qui le fassent. Je n’ai pas été compris jusqu’à mon départ ».
Anna Diakité, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.