Alpha Condé en prison : le rôle du général Conté…

Il fut le citoyen encombrant de Pinè, dans l’extrême sud de la Guinée, alors que toutes les frontières étaient fermées. Alpha Condé avait été arrêté en 1998, jugé puis condamné. Le nouveau maître de Conakry d’alors n’en voulait pas, même si c’est le gouverneur de région de l’époque Alkhaly Fofana qui avait embarqué Alpha Condé et l’a amené à Conakry, comme le rapporte un ancien ministre sous Lansana Conté.

« Je me souviens qu’une fois, j’ai entendu le Président Conté dire à des gens qui étaient venus chez lui: « Je vous donne l’ordre de veiller sur lui (Alpha Condé, ndlr), rien ne doit lui arriver », témoigne Jean-Paul Sarr, l’indéboulonnable ministre de l’Agriculture. Selon ce ministre,  le général Lansana Conté n’a jamais accepté qu’on arrête le fameux opposant historique. Et d’ajouter au micro de nos confrères d’africa Guinée: « Il n’a jamais voulu de prisonnier politique. Lorsqu’on tiré sur lui à Enco5, on a arrêté les responsables, il a ordonné qu’on les relâche. Le Président n’a jamais voulu du mal pour un guinéen. Il a toujours invité les opposants à se comprendre, mais ils n’ont pas voulu. Quand il s’est rendu compte qu’Alpha Condé n’est pas libéré, il a ordonné qu’il soit libéré et que rien ne lui arrive. »

Pour avoir le cœur net, « Mon ami d’enfance, le ministre Dieng (paix à son âme) était chargé spécialement de veiller sur lui. On l’appelait finalement le prisonnier de Dieng (rires). Le général Lansana Conté est un grand homme, il le restera. Je suis témoin des moments difficiles qu’il a traversés avec hauteur et dignité. » Cette sortie, bien que rare de cet ancien ministre, étaye déjà ce que l’actuel président a témoigné. Pour Alpha Condé, Lansana Conté n’a rien à voir avec son arrestation, mais, ce fut le travail de personnalités zélées qui servaient la République. Certains sont encore avec lui, d’autres démis de leur fonction et éloignées de la sphère administrative.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

  1. Ibrahima Traore dit

    Arrêtez de nous rabattre les oreilles avec vos montages. Insunuer que Conté n’a pas été actif dans l’arrestation de Alpha, c’est faire preuve de mauvaise foi. Peut-être qu’il avait raison de l’arrêter, je n’en sais rien, ce n’est mon chou. mais, c’était son prisonnier personnel
    Qui a oublié le qualificatif donnée par Conté en Sousou à Mme ALBRIGHT dépourvu de tout emballage diplomatique quand celle-ci a imploré le cas ALPHA. « LANGOEE » à l’aéroport de Conakry.
    Qui a oublié le discours de Jacques Chirac réclamant la libération de ALPHA et la réponse cinglante donnée par CONTE à NOVOTEL.

    A votre place, j’aurais honte de balancer des futilités de ce genre sur le net, car rien ne se perd dans l’histoire.
    La Guinée est malade de ses fils de mauvaise foi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.