Alpha Condé sur les violences au Foutah : « Le piège était d’attaquer les non peulhs »


Le Président Alpha Condé s’est exprimé sur les violences enregistrées la semaine dernière au Foutah, où trois personnes avaient été tuées par balles et des dégâts matériels importants enregistrés.
Profitant de la cérémonie d’inauguration du siège de l’ANIES, ce mercredi 29 janvier, le Chef de l’Etat guinéen a fait une réaction surprenante devant ces douloureux événements.
Justifiant l’usage de la force pour réprimer les manifestants, à l’appel du FNDC pour une résistance active et permanente contre le projet de changement constitutionnel, Alpha Condé a déclaré que : « Le piège était d’attaquer les non peulhs au Foutah, pour que dans les autres régions, la même chose puisse se passer ».
Ajoutant que : « Le Foutah est un pays d’accueil, quand vous vous y rendez, on vous dit bienvenu. Mais quand on prend des jeunes drogués, on les envoie, évidemment, ça donne une image qui n’a rien à voir avec nos communautés. Nous avons expliqué aux communautés de ne tombez pas dans le piège des gens qui n’aiment pas la Guinée. Nous allons envoyer une délégation.»
Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.