Alpha confirme Kassory pour … berner autrement

Ceux qui s’attendaient à une nouvelle donne avec Alpha Condé, à travers l’arrivée d’hommes neufs à la tête du gouvernement voire dans l’équipe elle-même n’auront que leurs yeux pour pleurer. Avec la reconduction sans surprise de Kassory Fofana en qualité de Premier ministre, Alpha Condé entend vraiment – en lieu et place du ‘’Gouverner autrement’’ – berner autrement les Guinéens qui ont hélas cru en lui, en son engagement à dépasser le Nigeria, la Côte d’Ivoire, la Russie, même la France, le pays des colons.

De ‘’Gouverner autrement’’, le duo va berner autrement. Le raccourci est saisissant mais, bien des Guinéens ayant vu Alpha Condé à l’œuvre depuis plus de dix ans pariaient déjà sur la politique de reconduction de délinquants économiques, de mutation de tocards, de permutation de menteurs, de zélés et de retour de frustrés. Les Guinéens ont été bernés, avec les PPTE. Ils l’ont été avec l’impunité, suite à des détournements inouïs. Ils ont été abusés des fausses promesses. Et voilà que le chantre des promesses farfelues est remis en selle, au moment même où une réelle solidarité forcée du gouvernement s’est instaurée après le Nabayagate. Et le mépris qui accompagne la scabreuse affaire.

Berner donc les Guinéens avec des slogans, des engagements, des promesses, etc. sera désormais le maitre-mot de la gouvernance d’Alpha Condé. Sauf que, s’il ne fait pas attention, il risque de se mettre le doigt dans l’œil, car, le peuple, bien que n’étant pas prêt, hélas au changement va certainement devenir plus exigeant. Même en étant docile, face à tout. Comme quoi, le berner autrement peut bien remplacer le gouverner autrement. Et les Guinéens auront ce qu’ils auront voulu ou mérité : la médiocrité, l’humiliation, le mépris et le bricolage.

La déception aura quand même été grande, même chez certains députés. Le leader du parti Génération Citoyenne (GéCi) estime chez nos confrères de mosaïque qu’il y a beaucoup de choses sur lesquelles franchement, « les gens ne sont pas satisfaits de l’actuelle équipe gouvernementale. Dans beaucoup de domaines, notamment ceux stratégiques de développement, les domaines de services sociaux de base ou bien des infrastructures, les gens ne sont pas satisfaits. C’est vrai que la nomination dépend toujours du chef de l’Etat, mais je crois que le gouvernement actuel a été à la limite de ses capacités. C’est pourquoi, je conseillerai le président de la République de puiser encore dans le réservoir de compétences humaines qu’il a en République de Guinée et essayer d’autres Guinéens. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.