Alpha, Madifing et les terroristes: Labé, la hantise de la conspiration

 

MadifingDiané trace le chemin et Alpha Condé emprunte de facto le boulevard, suite à un fait divers lié à l’explosion d’une grenade ayant tué quatre citoyens à Labé. Les deux crient à des actes terroristes. Ils ont encore et toujours la hantise d’estampiller la Cité paisible de Karamako Alfa Mo Labé : un sanctuaire de terroristes ! Aujourd’hui, c’est le tout Labé qui se dresse contre les sorties du Gouverneur et du Président. D’abord les élus locaux, puis, les citoyens, ensuite les leaders politiques et aujourd’hui, les activistes de la société civile.

C’est ainsi d’ailleurs que le coordinateur régional du FNDC a déclaré dans la presse locale : « Le 17 mai dernier il y a une grenade qui a explosé à Lola, faisant un mort et plusieurs blessés. Mais, la piste qui a été privilégiée, on avait dit que c’était un accident. A Labé, il ya une grenade qui a explosé et qui a fait quatre morts. Immédiatement, le président de la République dit que c’est un acte terroriste. Mais ça ne surprend pas, par ce que je sais que depuis 2010, c’est comme ça que le pays est gouverné. Donc c’est la division, c’est la haine de l’autre, c’est ce qui caractérise ce pouvoir d’Alpha Condé. A Labé actuellement, nous avons un jumeau à Alpha Condé, il s’agit de MadifingDiané parce que ces deux ont beaucoup de caractères en commun. Ils ont en eux la haine, le mépris de l’autre. On est en train de traverser actuellement une crise sanitaire due à la COVID-19, malgré tout, le Gouverneur n’a rien entrepris comme mesure, aucune aide, aucun soutien même une simple déclaration pour empêcher que la maladie ne se propage dans la région. C’est de la politique politicienne qu’ils sont en train de mener », se lâche Al Habib Bah.

Auparavant, le député CellouBaldé a carrément indexé le terroriste, il s’agit de MadifingDiané. Une question reste quand même posée : que manigancent Alpha et Madifing ?

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.