Amalgame autour de la rencontre entre Kassory et les syndicalistes

Les syndicalistes sont-ils allés de leur gré rencontrer le Premier ministre ou sont-ils invités pour enfin ouvrir des pistes de dialogue ? Cette question divise depuis hier. Tant il y a un amalgame autour de ladite rencontre.

Désormais, on en sait un peu plus : «Le Médiateur de la République nous a invités chez le Premier ministre pour commencer le dialogue.  C’est pour cette raison que nous avons répondu massivement à l’appel du médiateur de la République. Nous leur avons dit que si on doit retourner autour de la table de négociation, il nous faut une invitation officielle», affirme Camara Abdoulaye vice-président de la commission nationale de négociation.

Au cours de la rencontre, selon des sources concordantes, des vérités crues avaient été dites. D’un côté Don Kass a été ferme et droit dans ses bottes, allant jusqu’à brandir des poursuites contre des fauteurs de troubles. De l’autre, Louis Mbemba Soumah et ses pairs ont traduit le message dont ils sont porteur : pas négociation tant que les syndicalistes ne sont pas libérés et le prix du carburant revu à 8 mille GNF. Si la première exigence a été satisfaite, la seconde est pendante. Et rien n’indique qu’une issue négociée pourrait intervenir avant le début de la semaine prochaine où forces sociales et syndicats entendent battre le pavé.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.