ARMP : le nouveau DG tient son premier conseil

A peine installé dans ses fonctions, le nouveau DG de l’ARMP, Jonas Mukamba Kadiatou Diallo, a tenu son premier conseil de régulation, mardi 28 juin. Pour la première fois depuis la mise en place de cette institution, cette rencontre a fait l’objet d’une couverture médiatique à la quelle a pris Kababachir.com.

Composé des neuf membres dont trois membres provenant de l’administration, trois membres provenant du secteur privé et trois représentants la société civile, le conseil ordinaire de ce mardi s’est penché essentiellement sur la relance des activités de l’institution.

 

S’exprimant à la presse, au terme de la rencontre tenue à huit clos dans le locaux de l’institution, le président du Conseil de régulation des marchés publics, Fodé Oumar Touré, est revenu sur les objectifs de ce conseil ordinaire de l’ARMP:

’’Ça fait deux mois que n’avions pas tenu de conseil vu qu’il y a eu changement au niveau de la direction générale. Le nouveau Directeur général a pris fonction et c’est la première session à laquelle il participe. Donc, il était question de parler de la relance des activités de l’ARMP. Cette rencontre a été très fructueuse parce qu’on a débattu en long et en large des questions organiques, des préoccupations statutaires et des programmes qui peuvent faire avancer l’ARMP ‘’, a-t-il entamé.

IMG_20160628_131703

Mais quelles sont les attributions de cette entreprise étatique ? Le président du Conseil de régulation apporte quelques précisions :

‘’ L’ARMP est la structure chargée de régulariser les marchés publics. Vous savez, il y a trois fonctions qui concernent le système des marchés publics. Il y a la fonction de passation qui est exclusivement réservée à la direction générale des marchés publics. Il y a la fonction de contrôle qui est réservée à l’administration et contrôle des grands projets et la fonction de régulation est confiée à l’ARMP. Cette fonction de régulation consiste en quoi ? A réserver un traitement égal à tous les soumissionnaires et candidats titulaires du système des marchés publics. Donc, l’équité dans le traitement et permettre un accès libre égalitaire à tous ceux qui sont intéressés de la commande publique.’’ explique le président du Conseil de régulation des marchés publics

S’exprimant sur le rôle des différents organes qui composent la structure Monsieur Touré, rappelle que la Direction générale n’est qu’un organe d’exécution des décisions prises par le Conseil ordinaire, qui se tient une fois par mois.

‘’ Le Directeur général ne fait pas parti du conseil de régulation. L’ARMP comprend trois organes. Le conseil de régulation, le comité de règlement des différents et sanctions et la direction générale. La direction générale est l’organe d’exécution. C’est-à-dire que les décisions sont prises au niveau des deux premiers organes et toutes les décisions prises à ce niveau sont à exécuter par la direction générale.’’ a-t-il expliqué.

A noter le conseil ordinaire de l’Autorité de régulation des marchés publics, se tient une fois par mois. Mais en raison de la nécessité des services, un conseil extraordinaire peut également être convoqué.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.