Un an après l’investiture de Condé: les attentes toujours grandes !

21 décembre 2015-21 décembre 2016. Alpha Condé a déjà fait un an depuis qu’il a prêté serment au compte de son second et dernier mandat de cinq ans. En cette date souvenir, il sied non seulement de faire un petit bilan mais aussi rappeler ce discours de mépris qui résonne encore dans nos oreilles.

Kaleta marche clopin-clopant. Les ménages trouvent du courant même si on n’est loin des attentes. La desserte en eaux potable n’a pas variée. Les Guinéens ont toujours soif. Les conclusions avec le FMI sont saluées par le gouvernement. Sauf que les priorités et autres promesses de campagne sont reléguées au second plan, faute de visibilité.

« C’est un nouveau mandat présidentiel me permettant, de continuer l’œuvre commune que nous avons entreprise ensemble au cours des cinq dernières années. Pour donner un autre avenir à la République de Guinée, sur le plan politique, économique et social. Je me réjouis du travail accompli durant ce quinquennat, avec l’ensemble des forces vives du pays : les jeunes, les femmes, les travailleurs, pour construire ensemble une Guinée nouvelle, moderne et dynamique», déclarait Alpha Condé.

Il se moque de certains Guinéens, en tentant de faire passer sous silence tous les excès, déviances et règlements de comptes enregistrés sous son premier quinquennat et à l’entame de ce second et dernier mandat. Nous y reviendrons en décryptant secteur par secteur.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.