Apple, première entreprise privée à valoir 1.000 milliards de dollars en Bourse

Apple, le groupe américain connu pour avoir révolutionné le monde de l’informatique avec ses ordinateurs, téléphones et tablettes, est devenu jeudi la première entreprise privée à valoir plus de 1.000 milliards de dollars en Bourse.

Tim Cook © ap.

Ce cap symbolique a été franchi quand l’action a atteint vers 15H50 GMT le prix de 207,05 dollars à Wall Street. L’entreprise publique PetroChina avait brièvement franchi ce seuil des 1.000 milliards en 2007 lors de son introduction en Bourse, mais était vite redescendue.

Même si techniquement cette étape n’est pas significative, les courtiers et investisseurs de Wall Street aiment bien le symbole que représentent les chiffres ronds. « La barre des 1.000 milliard est surtout psychologique en envoyant au marché un message de croissance et d’importance », remarque Howard Silverblatt, spécialiste des indices pour S&P Dow Jones Indices.

Un chiffre d’affaires en progression 
Le groupe californien a encore fait preuve cette semaine de sa santé insolente en annonçant une progression de 17% de son chiffre d’affaires au cours du deuxième trimestre grâce notamment à l’iPhone 8 et surtout à l’iPhone X, dont le prix commence aux Etats-Unis à près de 1.000 dollars.

En Bourse depuis 1980, Apple n’y a pas toujours été aussi florissant, frôlant même la faillite dans les années 1990. Mais le groupe a profité du succès de ses iPod, iPad et iPhone et de tous les services qui y sont associés. Il aligne depuis des performances record trimestre après trimestre.

Les rachats d’actions
Grâce à un trésor de guerre de plusieurs centaines de milliards de dollars en espèces, Apple a aussi procédé ces dernières années à de nombreux rachats d’actions, dopant automatiquement la valeur du titre.

Apple, du garage aux 1.000 milliards de valeur boursière

© ap.
© ap.
© ap.
© ap.

Depuis ses modestes débuts dans un garage de la Silicon Valley il y a plus de 40 ans, Apple a frôlé la faillite mais a franchi jeudi le cap symbolique des 1.000 milliards de dollars de valeur boursière.

En voici les dates les plus marquantes:

Avril 1976: Steve Jobs, Steve Wozniak et Ronald Wayne créent Apple Computer pour vendre un modèle éponyme d’ordinateur construit par Steve Wozniak.

Décembre 1980: Apple fait ses premiers pas en Bourse au prix de 22 dollars l’action.

Janvier 1984: Apple lance son premier ordinateur Macintosh avec un spot publicitaire baptisé « 1984 » réalisé par le célèbre metteur en scène Ridley Scott (« Alien », « Blade Runner », etc) présentant l’appareil comme l’antithèse du monde informatique du « Big Brother » du roman de George Orwell. Cet ordinateur de bureau (rapidement surnommé « Mac ») présentait deux innovations marquantes: la souris, ainsi que les icônes sur lesquelles on pouvait cliquer, rendant ainsi l’informatique accessible au grand public, et préfigurant déjà les icônes qui seront des années plus tard la marque de fabrique des smartphones.

Septembre 1985: Steve Jobs, connu pour son caractère difficile, quitte Apple après une lutte de pouvoir avec le directeur général John Sculley. Steve Wozniak quitte également l’entreprise.

Années 1990: la concurrence de Windows, système d’exploitation de Microsoft et plusieurs échecs commerciaux, mettent le groupe en difficultés financières. Il procède à des suppressions d’emploi et remanie l’équipe dirigeante.

Septembre 1997: l’action Apple chute à un plus bas historique, autour de 7 dollars alors que le groupe accumule d’énormes pertes. Steve Jobs reprend les rênes au moment où l’entreprise frôle la faillite. Microsoft aide Apple à survivre en investissant 150 millions de dollars.

Août 1998: Apple lance l’iMac, ordinateur coloré tout-en-un, sans unité centrale, composé d’un écran, d’une souris et d’un clavier.

Octobre 2001: Apple dévoile le lecteur mp3 iPod et ouvre ses premières boutiques en dur, les Apple Store.

Avril 2003: ouverture de la boutique en ligne iTunes Store, où l’on peut acheter des contenus numériques, au prix minimum de 99 cents par chanson, transférables sur l’iPod.

Juin 2007: lancement de l’iPhone, considéré depuis comme une révolution dans la téléphonie mobile. Le nom du groupe devient Apple seulement, après suppression du mot « computer » (ordinateur), les activités de l’entreprise dépassant largement le monde des ordinateurs.

Juillet 2008: ouverture de la boutique virtuelle d’applications pour iPhone, l’App Store.

Janvier 2010: présentation de la tablette iPad.

Octobre 2011: Steve Jobs décède d’un cancer du pancréas, peu après avoir passé les rênes à Tim Cook.

Avril 2012: la capitalisation boursière d’Apple dépasse les 600 milliards de dollars.

Septembre 2014: lancement de l’Apple Watch, une montre connectée qui se synchronise avec l’iPhone.

Juin 2015: le service de streaming musical sur abonnement Apple Music est lancé.

Janvier 2016: Apple annonce avoir vendu plus d’un milliard d’iphone dans le monde.

Mai 2016: Apple investit un milliard de dollars dans le service de réservation de voitures avec chauffeur Didi Chuxing, surnommé le Uber chinois.

Juin 2017: annonce d’une enceinte connectée HomePod, activée par commande vocale via l’assistant virtuel Siri déjà présent dans les iPhone et les iPad. Le HomePod sort début 2018, plusieurs semaines plus tard que prévu.

Novembre 2017: mise en vente l’iPhone X, marquant les 10 ans du smartphone, vendu à partir de 999 dollars aux Etats-Unis. – Juillet 2018: Apple franchit la barre symbolique des 1.000 milliards de dollars en Bourse, première entreprise privée à franchir ce cap.

Les 10 plus grosses capitalisations boursières à la date du 2 août 2018

Apple, informatique, Etats-Unis: 1.000 milliards de dollars

Amazon, commerce électronique, Etats-Unis: 881,8 milliards de dollars

Alphabet (maison mère de Google), internet, Etats-Unis: 851,8 milliards de dollars

Microsoft, informatique, Etats-Unis: 817,9 milliards de dollars

Facebook, réseau social, Etats-Unis: 500,7 milliards de dollars

Berkshire-Hathaway, holding diversifiée, Etats-Unis: 489,8 milliards de dollars

Alibaba, commerce électronique, Chine: 469,1 milliards de dollars

Tencent, internet, Chine: 418,4 milliards de dollars

JPMorgan Chase, banque, Etats-Unis: 386,5 milliards de dollars

Johnson and Johnson, pharmacie et produits de consommation, Etats-Unis: 355,6 milliards de dollars

https://www.7sur7.be

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.