Après son arrestation à Dakar, la Guinée demande l’extradition de Toumba Diakité

« Grâce à la coopération judiciaire entre la République du Sénégal et la République de Guinée, Monsieur Aboubacar Sidiki Diakité, alias « Toumba », a été interpellé et incarcéré à Dakar (Sénégal) dans le cadre de l’exécution d’un mandat d’arrêt émis par la justice guinéenne le 26 Avril 2010. »

C’est par ces mots que le ministre guinéen de la Justice Garde et Sceaux a réagit à l’arrestation de l’ex-aide de camp du Capitaine Moussa Dadis Camara, ex-Chef de la junte militaire.

Toumba Diakité, qui avait tiré sur Dadis le 03 décembre 2009, était en cavale pendant 7 ans. Son arrestation le weekend dernier à Dakar ouvre la voix à la tenue d’un procès longtemps attendu par les familles des victimes du massacre du 28 septembre 2009, où 157 civils avaient été tués au cours de rassemblement d’opposants, par les forces de défense et de sécurité guinéennes, des dizaines de femmes violées et plus d’un millier de blessés.

Les autorités guinéennes se sont félicitées de l’arrestation de Toumba Diakité, qui avait conduit un groupe des bérets rouge de la garde présidentielle d’alors, qui avaient commis plusieurs exactions.

« Nous félicitons et remercions les autorités judiciaires sénégalaises pour leur efficace collaboration. » dira Me Cheick Sako ;

Dans un communiqué daté du 20 décembre, le ministre guinéen de la Justice rappelle que « La demande d’extradition suivra dans le respect de la procédure. », a rappelé le Garde et Sceaux guinéen.

Récemment, le ministre guinéen de la Justice a promis que le procès sur le massacre du 28 septembre se tiendra au cours de l’année 2017.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.