Après les insultes aux malinkés, un opposant demande la démission d’Alpha Condé

L’étau se resserre autour du président Alpha Condé depuis son discours d’attaque contre la communauté malinké, le 28 mai dernier au siège du RPG-arc-en-ciel, à Gbessia.

Les réactions se multiplient, de même que les frustrations de la communauté malinké qui s’est sentie directement visée par le numéro un guinéen, qui, voulant justifier son échec de 5 années de gestion, manque de mots et tient des propos à caractère ethnocentriste. Une attitude qui est condamnée par la Constitution guinéenne à la quelle il a juré de respecter et de faire respecter la loi.

Parmi les multitudes de réactions à cette sortie médiatique du président guinéen, figure celle l’opposant Jean Marc Téliano. Visiblement choqué de cette attitude du locataire du palais Sékhoutouréya, qui est dans une logique de diviser pour régner, le leader du RDIG veut initier une pétition pour demander la démission du président Alpha Condé.

« Ce n’est pas aujourd’hui qu’il a commencé. Avant d’attaquer les malinkés, il avait déjà attaqué les peulhs et les soussous. Nous ne pouvons donc pas le laisser diviser ce pays. Et, c’est la constitution qui nous permet de réclamer sa démission », a déclaré à Guineematin.com,  Jean Marc Téliano qui avait apporté son soutien à Alpha Condé en 2010, mais dont le rapport de collaboration n’a été que de courte durée.

Pour l’ancien ministre de l’Agriculture, « Cette insulte n’est pas seulement qu’aux malinkés, mais à toutes les ethnies. ». C’est pourquoi, estime le député du Groupe Parlementaire Les Libéraux Démocrates, « Il faudra que tous les Guinéens se lèvent comme un seul homme par les moyens légaux qui sont à notre disposition pour mettre fin à ce genre d’irresponsabilité… ».

C’est ainsi que Jean Marc Téliano a initié une pétition pour demander la démission du président Alpha Condé.

Alors qu’il vient à peine d’entamer son second et dernier mandat, Alpha Condé fait face à son propre, difificle

Jusqu’où ira le leader du RDIG ?

L’avenir nous le dira.

Mariam Diallo, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.