Après son départ de l’UDD, quel avenir pour Bah Oury ?

Après 8 mois passé à la tête de l’UDD, Bah Oury a été poussée à la sortie par le Vice-président de cette formation politique.

Constatant la divergence des vues avec son Vice-président, l’opposant décide finalement de quitter l’UDD pour « incompatibilité d’humeur ».

Après départ, l’on se demande quelle va être la prochaine destination de l’ancien ministre de la Réconciliation nationale et quel est son avenir politique ?

Pour Bah Oury, qui exclu  tout retour à l’UFDG et qui n’est pas non plus intéressé au RPG, parti présidentiel, « Chacun peut dire ce qu’il veut. Du côté de l’Ufdg, ils disent que Bah Oury n’a qu’à revenir, du côté de la mouvance ils disent que la place de Bah Oury c’est au sein de la mouvance. Seul nous, qui pouvons le comprendre. Si des gens se tiraillent pour une personne, elle ne doit pas se mêler dans ce débat »             

Poursuivant, l’ancien Vice-président de l’UFDG prévient : « Nous, on suit notre chemin. C’est diriger ce pays que je veux, ce n’est pas suivre d’autres personnes, tout ça c’est du passé, rien n’est perdu au contraire, c’est une épine qu’on a enlevé à mes pieds, donc il y’a aucun problème ».

Interrogé sur un éventuel retour de Bah Oury au sein de l’UFDG, au cours de l’émission « les Grandes Gueules » de la radio Espace fm, Cellou Dalein  Diallo tranche :  

« Ce n’est pas le souci de Bah Oury. Il a tourné la page, nous avons tourné la page aussi. Nous avons tous les deux tourné la page. »,  a indiqué le Président de l’UFDG.

Avant d’ajouter qu’il ne s’est pas impliqué au départ de Bah Oury contrairement à certaines allégations: « Je n’ai aucun intérêt à le faire. Bah Oury en tant que membre de l’UDD était un membre actif du Fndc et qu’on était ensemble dans son combat. Je n’avais aucune raison de m’immiscer dans le fonctionnement de son parti. », tranche le leader de l’opposition guinéenne.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.