Après la victoire de son équipe, le Coach du Syli Cadet réagit : « Les enfants ont bien mouillé les maillots…. »

Sans surprise, le Syli national Cadet, après avoir battu les éperviers du Togo en match aller au Maroc sur le score d’un but à zéro, est allé décrocher son ticket de qualification à Lomé, en battant dimanche les éperviers du Togo à domicile sur le score de 3 buts à zéro.

Un exploit qui permet au onze national Cadet de jouer la Coupe d’Afrique des Nations de la catégorie, prévue en 2015 au Niger. Absent de la compétition depuis 2009 en Algérie, où l’équipe guinéenne avait été éliminée au premier tour, le Syli Cadet annonce déjà les couleurs pour cette compétition Africaine.

Face aux performances de l’équipe, l’entraineur du Syli Cadet Hamidou Camara est l’un des plus heureux de cette qualification pour la phase finale de la CAN 2015 de la catégorie.

Joint au téléphone par nos confrères de la radio Nostalgie, peu après le match, Hamidou Camara a exprimé toute sa joie et compte aller plus loin avec ses poulains.

« C’est le travail qui a été récompensé avec le matériel ou sans le matériel. Moi j’avais une mission avec mon groupe pour aller jusqu’au bout. Aujourd’hui on est fiers, tout le monde est content, la communauté guinéenne vivant au Togo est présente devant nous (…) Les enfants ont bien mouillé le maillot, il fallait être guinéen aujourd’hui au stade municipal de Lomé ».

Malgré les difficiles conditions de préparation de l’équipe, avec l’insuffisance des moyens financiers, Hamidou Camara, était tout de même animé de volonté et de disponibilité dans l’encadrement. Peu avant le match retour, le Coach du Syli national Cadet se confiant à nos confères de foot224.net, avait indiqué que « La meilleure manière de défendre c’est d’attaquer »

L’histoire semble lui donner raison, en se sens que les joueurs guinéens en suivi ses consignes en s’appuyant sur les actions offensives pour créer la différence en s’imposant dimanche à Lomé sur le score de 3 buts à zéro.

«  En première mi-temps on a eu des petits problèmes, mais en deuxième mi-temps j’ai essayé de résoudre parce que à vu d’œil on a compris qu’on pouvait. Il y avait de l’espace, on pouvait marquer et c’est ce qui a été fait. On a effectué des changements et les deux qui sont rentrés ont tous marqué. Donc, ça veut dire que c’est le travail qui a été fait depuis le mois de mars jusqu’à maintenant dont on a eu le résultat » s’est-il réjoui.

Après cette qualification du Syli Cadet, l’heure est aux préparatifs pour la phase finale de la catégorie prévue au Niger en 2015.

Abdoul Wahab Barry, Kabanews

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.