Arriérés du CFO : les 15 milliards GNF toujours attendus de Dalein !

2014, 2015 et 2016 constituent les arriérés dus au Chef de file de l’opposition (CFO). Une allocation de quelque 15 milliards GNF n’est toujours pas versée au CFO. Et « logiquement, on devrait me donner des avantages », revendiquant récemment Dalein Diallo qui menaçait de réclamer le dû.

C’était au cours d’une émission radio, à Conakry. Cette sortie intervient au moment même où une vive polémique a été alimentée sur ce sujet. Il aura fallu le remariage de Dalein Diallo pour que les projecteurs soient réorientés. Mais déjà, des voix s’étaient élevées pour exprimer qui un désarroi, qui une désapprobation, qui pour des griefs.

Aboubacar Sylla peine à se contenir. Il peine à se fidéliser avec le budget du chef de file de l’opposition. Certes, « Cette loi prévoit des avantages mais évidemment des obligations pour le chef de file, et finalement tout ceci devait être précisé dans une résolution de l’assemblée nationale, discuté avec le chef de file de l’opposition également. Cela a donné lieu à ces dispositions. Seulement, nous reprochons tout simplement le manque de transparence qu’il y a eu dans cette affaire. »

Pour le porte-parole de l’opposition« On aurait dû être informé à toutes les étapes de l’évolution de ce processus d’attribution de ces avantages dès le 24 février où le ministre du Budget a fait la notification au chef de file de l’opposition. On aurait dû informer tout simplement à l’opposition que cette ligne budgétaire est ouverte. » Ce qui est évident, si le magot est partagé, plus personne ne se fera audible. On croise les doigts.

 

Jeanne Fofana, kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.