Assainissement des villes : le grand oral de Naité

Le nouveau ministre des Travaux Publics a récemment fait le grand oral devant ses pairs du gouvernement. C’était à la faveur du conseil des ministres, le jeudi dernier à Conakry. Il a entre autre évoqué les mesures d’urgence pour l’assainissement des villes.

Moustapha Naité a fait un état des lieux de la situation de l’assainissement de la ville de Conakry qui se résume comme suit : les canalisations sont bouchées par l’accumulation des déchets solides ainsi que des constructions anarchiques, obstruant l’écoulement des eaux ; 63 points de dépôts sauvages ont été identifiés dans la ville de Conakry, contribuant à la dégradation de la situation sanitaire.

Pour faire face à cette situation d’urgence, rapporte le porte-parole du gouvernement, l’Union Européenne s’est engagée à accompagner le gouvernement à travers un financement pour le traitement de 30 dépôts sauvage.

A noter par ailleurs que le budget de l’Agence Nationale d’Assainissement et de Salubrité Publique (ANASP) pour le plan d’urgence est estimé à 1,5 Milliards GNF. A ce titre, le conseil a apporté son soutien aux propositions du comité interministériel mis en place par le premier ministre pour l’assainissement des villes. Un quitus est ainsi donné à Naité d’engager les travaux tout en misant sur des emplois temporaires des jeunes.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.