Assainissement : le marché de Madina dans la ligne de mire de Mathurin Bangoura‏

Nommé mi-mars à la tête du gouvernorat de la ville de Conakry, Mathurin Bangoura veut réussir là où ses prédécesseurs ont échoué. Il entend faire de l’assainissement son cheval de bataille. Après avoir rencontré les présidents des délégations spéciales et les chefs des quartiers de la capitale, le nouveau patron de Conakry entouré de ses collaborateurs a conféré lundi avec avec les représentants des commerçants du marché Madina, le plus grand du pays.

Au cours des discussions, Mathurin Bangoura a dévoilé son intention de déguerpir les occupants illégaux des emprises publiques qui obstruent la circulation dans ce marché. Pour réussir son objectif, il envisage de revenir au plan initial tracé lors de la création de Madina. Il a également promis de fermer les gares routières ouvertes illégalement.

Ces dernières semaines, le gouverneur de Conakry a annoncé une série de mesures pour lutter contre l’insalubrité qui mine la capitale guinéenne, en demandant aux fabricants d’eaux minérales de ne plus les stocker dans les sachets plastiques. Reste à savoir si ces différentes annonces seront bien appliquées, et surtout si elles pourront débarrasser Conakry des tonnes d’ordures produites quotidiennement par ses 2,5 millions d’habitants.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.