Assemblée générale de l’UFDG : Risque violence au siège du parti (Cellule de com)

L’UFDG accuse son ex-Vice-président, Bah Oury, de vouloir à nouveau semer des troubles au siège du parti ce samedi 02 Avril, à l’occasion de l’Assemblée générale hebdomadaire.

Dans un communiqué transmis par la cellule de communication, le parti de Cellou Dalein Diallo prend à témoin l’opinion nationale et internationale sur les risques de troubles qui pourraient intervenir à Commandayah. Lisez….

« Selon une source concordante, l’Ex Vice-Président du Parti Mr Bah Oury, aurait rencontré un haut responsable du gouvernement. Les deux se seraient entendus de boycotter et de semer la pagaille a l’assemblée hebdomadaire du parti ce Samedi 2 Avril 2016. Des loubards payés et qui auront pour mission, de provoquer et causer la violence.

La Cellule de Communication du parti, informe l’opinion nationale et internationale des mauvaises intentions d’un groupe de personnes, dans le but de déstabiliser L’UFDG. Nous prenons à témoin les institutions compétentes, l’opinion nationale et internationale , que Bah Oury sera responsable de tout ce qui adviendra de ses actes.
Nous demandons aux militants et responsables du parti, de prendre toutes les mesures sécuritaires et de ne pas céder aux provocations. »

La cellule de communication de l’UFDG

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.