ASSEMBLEE NATIONALE: Une journée parlementaire sur Ebola

A l’initiative du président de l’Union des forces républicaines (UFR), le parlement guinéen consacre la journée de ce mardi aux questions en rapport avec la fièvre hémorragique à virus Ebola. Estimant que la gravité de la question requiert que les députés s’en saisissent, Sidya Touré avait notamment souhaité deux jours, par le biais d’un courrier qu’il avait adressé au président de l’Assemblée nationale. Finalement, il n’en obtient qu’une journée. Mais elle sera probablement suffisante pour que le leader de l’UFR puisse se racheter de son retard dans l’implication de la bataille contre le virus Ebola.

Au programme de la journée, le groupe parlementaire des Républicains, composé essentiellement de députés issus de l’Union des forces républicaines (UFR) propose notamment qu’on discute de la possibilité de la mise en place d’une commission parlementaire autour d’Ebola. On pourrait également débattre d’une initiative allant dans le sens de l’investissement des députés de cette commission, par le biais de la diplomatie parlementaire, en vue de redynamiser la mobilisation internationale, dans le cadre de la riposte contre Ebola.

Par ailleurs, s’inspirant des malheureux événements de Womey, mais aussi des contestations qui avaient été enregistrées à Forécariah face à une délégation du premier ministre en personne, les députés pourraient également débattre de la stratégie de communication dont on se sert dans le cadre de la lutte contre Ebola. A propos, dans toutes ses interventions médiatiques de ces derniers temps, Sidya Touré a relevé le fait que la démarche communicationnelle serait en grande partie responsable des résistances aux mesures de précaution préconisées par les experts.

En fin de compte, Sidya Touré qui, à travers une lettre qu’il a adressée au ministre de la communication pour dénoncer son exclusion du spot sur Ebola diffusé sur les ondes de la télévision, pourrait avoir sa revanche, à l’issue de cette journée. Car, tout le monde est d’accord sur le fait qu’il l’initiateur en chef de cette journée parlementaire.

Anna Diakité, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.