Assemblée nationale : le temps de la biométrie des députés !

Pour mieux gérer le personnel de l’Assemblée national, en l’occurrence les députés, des sources concordantes indiquent que le recensement biométrique est envisagé. En cause : des députés émargeraient tant au niveau de la Fonction publique qu’au niveau du Parlement. Bien des députés ne sont pas informés de cette démarche.

Ce qui est évident, il y a quelques jours, Nantou Chérif, parlant à la place du président du Parlement menaçait de suspendre les émoluments des députés si et seulement si ceux-ci créaient le vide. Et de rappeler : « L’année dernière, ils ont claqué les portes de l’Assemblée nationale en disant qu’ils ne participent plus mais, à la fin du mois, ils se précipitent pour aller chercher leurs salaires. A un moment donné, on avait eu marre de ce comportement et leur avait dit si jamais, ils claquaient la porte, ils n’auront plus leurs salaires. » Et d’accuser Dalein Diallo qui « ne vient au parlement qu’à l’ouverture et à la clôture pourtant, c’est un élu du peuple qui a pour mission de défendre les citoyens. » Conclusion : « On connait aujourd’hui chacun à travers l’Assemblée nationale. »

Parler donc aujourd’hui de biométrie renvoie étrangement à la menace de cette Nantou Chérif qui dit tout et n’importe quoi…

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.