Attaque contre le siège de l’UFR : Le parti de Sidya Touré accuse l’UFDG

Suite à un accrochage entre militants des deux formations politiques, l’UFR de Sidya Touré accuse l’UFDG d’être à l’origine de l’attaque perpétrée contre son siège, ce samedi 11 mars, perturbant son assemblée générale hebdomadaire.

Dans un communiqué de la cellule de communication, le parti de Sidya Touré, dresse un bilan qui se chiffre à 7 militants  blessés, des dégâts matériels sur  11 véhicules et  des concessions vandalisés. Lisez…

’’Le Bureau   Exécutif de l’UFR  constate que le siège  National  du parti   a été victime ce samedi 11 mars 2017 d’une agression des jeunes se réclamant de l’UFDG pendant que se tenait son Assemblée Générale hebdomadaire et statutaire à son siège national à Matam. Le Bureau Exécutif  déplore  un bilan provisoire de 7 militants  blessés, des dégâts matériels sur  11 véhicules et  des concessions vandalisés.

L’UFR  en tant que parti républicain lance un appel au calme et demande à la population de Matam d’observer la sérénité et rester vigilant. Tout en remerciant les forces de l’ordre de leur intervention qui a limité les dégâts, nous demandons  à la tutelle administrative des partis politiques de prendre des dispositionsconcrètes pour éviter les provocations du genre à l’avenir.’’

 Le Bureau Exécutif

Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.