ATTAQUES CONTRE CONTE : Alpha Condé met-il de l’eau dans son vin ?

Même s’il s’est officiellement réconcilié avec le RPG-arc-en-ciel, il semble tout de même qu’entre Alpha Condé et son parti, il y a toujours un problème de communication. La dernière illustration de cet état de fait est bien relatif à la polémique que l’on entend depuis quelques jours au sujet des attaques que le président Alpha Condé aurait réservé, lors de sa visite en Chine, à l’ancien président Lansana Conté.

Y voyant une trahison inacceptable, Fodé Bangoura, l’actuel patron du PUP multiplie les sorties pour, espère-t-il, laver l’affront contre Lansana Conté. Mais au RPG-arc-en-ciel, on ne veut pas le laisser faire. Ainsi, l’ancien ministre des transports, Tidiane Traoré, a profité de l’Assemblée générale du week-end passé pour répondre à Fodé Bangoura. Seulement, on apprend qu’Alpha Condé aurait à ce sujet une approche bien différente.

Ne voulant laisser prospérer aucun foyer de tension qui risque de le contrarier, Alpha Condé aurait en effet dépêché auprès de Fodé Bangoura son émissaire-clé, Kiridi Bangoura. A celui-ci, il aurait confié la mission de calmer l’héritier politique de Lansana Conté.

L’histoire ne dit pas si la stratégie se révélera plus payante. Par contre, on peut bien comprendre la démarche du locataire de Sekoutouréya. En effet, contrairement à ce qu’on aurait pu penser, la polémique soulevée à dessein par Fodé Bangoura suscite des réactions passionnées de la part des fidèles de Lansana Conté. Bien entendu, en dessous et de manière subtile, le communautarisme est manié à souhait. Mais la stratégie fonctionne. Car via les réseaux sociaux et à travers les réactions dans les émissions interactives, on ne fait pas de cadeau à Alpha Condé auquel on reproche une certaine trahison vis-à-vis de Lansana Conté.

Malheureusement pour le président de la République, cette controverse coïncide avec un malaise social qui fait que les citoyens ont tendance à s’accrocher à tout ce qui s’offre à eux pour charger le régime. Ce qui, bien sûr, permet à Fodé Bangoura, pour sa part, de se refaire une virginité politique sans doute passagère. Mais en attendant, il aura décidément réussi à effrayer son ancien allié.

Anna Diakité, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.