Audits : Dalein pour la sanction des délinquants, Condé dit niet !

Dalein Diallo dénoncera jusqu’à assécher sa bouche : Alpha Condé ne va jamais sanctionner un proche pour avoir détourné des fonds publics ou procéder à des marchés de gré à gré.

Aujourd’hui, avec l’audit commandité par les bailleurs de fonds et ayant mis en exergue des pratiques malsaines notamment aux Finances et au Budget, le chef de file de l’opposition veut que Condé sanctionne après avoir situé les responsabilités et identifier les fautes. Et de rappeler : « Il y a eu beaucoup de marchés de gré à gré. Des documents signés par des ministres de la République, alors qu’ils n’avaient pas le droit au regard de la loi et du code des marchés. Le Président de la République doit pouvoir sanctionner les gens. Il faut mettre un terme à ces mauvaises pratiques et celui qui refuse de mettre un terme à l’impunité, c’est que lui-même le cautionne. Dans ce cas, je pense qu’il y a une responsabilité particulière du Président de ne pas prendre la décision pour montrer aux autres qu’on ne doit pas se livrer à de telles pratiques qui sont contraires aux lois de la République », déplore Dalein Diallo. Cette invitation faite à Alpha Condé n’est pas recevable, car, pour le président de la République, « C’est un système qu’il faut changer complètement. »

Selon lui, « Quelle que soit la capacité d’honnêteté de quelqu’un quand il y a un système comme ça, évidemment, il ne s’en sortira pas. Donc il faut d’abord reformer le système. A partir de ce moment, on peut pouvoir sanctionner les coupables parce qu’ils seront plus facile à identifier. » Pour se justifier, Alpha Condé extrapole : « En Guinée on aime trop mentir sur les gens. Et si vous les suivez, vous allez sanctionner des innocents et laisser les véritables fautifs. »

Et donc, « Nous n’allons pas rentrer dans cela. » Dalein a donc la réponse…cinglante.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.