Augmentation de l’amende pour le port des bavettes:  » c’est regrettable » dixit un citoyen!


Pour briser la chaine de propagation de la Covid-19, l’Etat guinéen a pris d’innombrables mesures de prévention, parmi lesquelles le port des bavettes. Désormais, l’amende pour le non respect du port des bavettes est passée de 30 000FG à 50 000FG. Cette annonce a été faite dans un communiqué rendu public sur les ondes des médias publics ce lundi. Dès le lundi 24 août prochain toute personne qui refusera de se munir de bavettes sera interpellée par les agents des forces de l’ordre et devra se soumettre à cette amende de 50 000FG. Dans la commune urbaine de Kankan, cette hausse de l’amende est perçue différemment par les citoyens.Rencontré au grand marché de Kankan, Alassane Bah pense que cette augmentation est regrettable:
 » Nous venons d’apprendre cette nouvelle qui semble être triste à mon avis, parce qu’à partir du moment où tous les pays qui ont subit ce Covid-19, de nos jours continuent à alléger l’état d’urgence sanitaire, et chez nous on continu à aggraver la situation sur la population, donc nous venons d’apprendre qu’au lieu de 30 000FG c’est 50 000FG, et la population souffre depuis l’annonce du Covid-19, c’est une galère lamentable sur la population, c’est regrettable par rapport à la hausse de l’amende pour non port de bavette. » a-t-il dit.
Déçu de l’attitude de la population guinéenne,  Dr Lonceny Cherif, président de la société civile de Kankan, pense que les guinéens doivent prendre conscience et croire à la maladie:
 » On ne peut que regretter cette attitude de la population, parce que jusqu’à présent il y a d’autres qui ne croient pas à la maladie, c’est un problème de conscience aussi puisqu’on ne peut pas mettre de policiers devant tous les guinéens, donc il faut que les guinéens prennent conscience et qu’ils croient à la maladie. Ce sont ces petites mesures qui vont amener les gens à porter les bavettes, parce que les bavettes coutent moins que ça, plutôt que de payer 50 000FG, pourquoi ne pas payer 5 ou 10 bavettes avec ça. » a-t-il laissé entendre.Il faut noter que la ville de Kankan compte désormais 30 cas positifs de Covid-19 dont 2 cas de décès.
Ahmed Sékou Nabé, correspondant de Kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.