Auto saisine: le Procureur veut faire payer à Gaoual…

« Le Procureur de la République, il y a longtemps que je ne crois pas à ce qu’il fait. Il peut statuer sur tous les propos de Gaoual. Mais il y a tellement de problèmes qui sont préoccupants dans ce pays pour apaiser le climat politique, pour civiliser cette Guinée, pour faire en sorte que la justice se réconcilie avec les Guinéens. »

Cette sortie du député de Gaoual semble avoir irrité le Procureur de la République. Lequel a vite tenu de payer pour lui, mais par voie de presse. Bien entendu, par auto saisine camouflée tenez-vous bien, derrière ce qu’il appelle ‘’outrage au Chef de l’Etat’’. Ousmane Gaoual Diallo, lui s’était bien marré un peu plus tôt: « Je pense que s’il n’a pas beaucoup à faire, nous pouvons lui en donner à l’UFDG, parce que nous avons 70 personnes décédées, qui attendent toujours qu’une enquête soit ouverte pour savoir qui les a assassinées. Ça c’est nettement plus important que les propos que je peux tenir quelle que soit la nature de ces propos-là, qui ne font ni mort ni blessé. »

L’acharnement du magistrat frise donc un règlement de compte. Qui ne se souvient pas d’autres propos attribués à un député du RPG qualifiant Alpha Condé de soulard ? Des propos tout aussi graves qui devraient tiquer ce Procureur de la République. Et mieux, où était-il lorsque des contre-manifestants ont perturbé la marche des opposants au niveau de la Cité de l’air coûtant un engin de la Police nationale ? Les exemples sont légion. Mais plus besoin de les citer car, le cas de Gaoual est bien isolé.

Pauvre Guinée.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.