Les autorités sanitaires de Labé portent plainte contre HERBAL-Guinée

Le bras de fer qui oppose les autorités sanitaires de la ville de Labé à celle de la clinique Herbal-Guinée est loin de connaitre son épilogue. Ce Mercredi 08 Février 2017 au matin, le Directeur régional de la santé a déposé une plainte pour diffamation et outrance à l’autorité sanitaire contre Herbal Guinée.  Cette plainte fait suite à un communiqué radio diffusé ou les responsables d’Herbal légitiment leur présence par un accord des autorités sanitaires DRS et DPS.

Docteur Mamadou Houdi Bah s’est lâché en ces termes : «C’est vraiment un étonnement pour moi. C’est hier vers 17 heures que j’ai écouté la radio GPP fm il y a un communiqué qui passait je me suis intéressé.  Vers la fin j’ai entendu le monsieur dire qu’il travaille avec la DRS et la DPS et puis il nous cite nommément, alors que nous ne l’avons jamais vu. L’année passée ils étaient là à passer des communiqués et on les à dit de fermer, par l’appui des services de sécurité ils ont accepté de fermer et partir. Alors cette année encore ils sont revenus, ainsi j’ai rendu visite à monsieur le DPS pour mieux  cerner la situation car il est le premier responsable intéressé. Je sais qu’il a fait des démarches à cet effet, mais à ma grande surprise, j’ai entendu des publicités et des communications où nous sommes nommément cités. J’ai compris que c’est une provocation aux autorités publiques. C’est ainsi que  j’ai porté ma plainte à la direction régionale de sûreté pour offense et diffamation. J’ai aussi demandé à l’autorité judiciaire de mettre la lumière sur les cliniques qui arnaquent les citoyens dans la commune urbaine de Labé .»

Cette guerre cotre les cliniques étrangères ne va pas se limiter qu’à Herbal Guinée. Toutes les autres qui sont dans la même situation vont être soumis à un contrôle poursuit l’autorité sanitaire.

Par ailleurs, il sollicite une solidarité holistique : « Nous allons demander l’appui de toute la population et des autorités à tous les niveaux ainsi que les radios pour sensibiliser les citoyens parce que ces des arnaqueurs. ils n’ont rien des vrais. c’est des faussetés. Il ya deux autres ONG qui ont le même agrément et elles ne se connaissent pas c’est des  faux et usages de faux. Nous allons informer les autorités administratives qui sont chargées  de maintenir l’ordre publique car nous nous sommes des structures d’information et des sensibilisations et nous allons prendre nos battons de pèlerin pour ça.»

 Alpha Boubacar kessema Diallo, correspondant kabanews à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.