Aux Comores, l’opposition inflexible après la réélection contestée du sortant Azali

Le président sortant Azali Assoumani a été réélu avec 60,77 % des suffrages. Ses douze rivaux dénoncent des fraudes massives et grossières.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.