AVC: 5 signes cachés prévenant sa survenue

Les accidents vasculaires cérébraux représentent un vrai problème de santé publique, et une des importantes causes de mortalité. En France, près de 130 000 personnes sont touchés. Cependant, il est possible de prévenir et assurer une bonne rémission de cette maladie en connaissant les premiers signes permettant une consultation rapide et prise en charge précoce.

Les AVC surviennent suite à un blocage de la circulation sanguine cérébral. Ceci conduit à la mort des cellules si le diagnostic est retardé, par manque d’oxygène et nutriments irriguant le cerveau.

Il existe deux types d’AVC :

L’AVC hémorragique est dû à la rupture d’un vaisseau sanguin dans le cerveau en causant un saignement.

L’AVC ischémique est dû à l’obstruction d’une vaisseau suite à la formation d’un caillot sur une plaque de lipides. Ce type d’AVC est le plus fréquent. Surtout que le caillot peut se former dans les membres inférieur ou au niveau du poumon et puis migrer à une artère cérébrale.

Les facteurs de risque des accidents vasculaires cérébraux :

  • L’HTA, qui est responsable d’un affaiblissement de la paroi des vaisseaux en général.
  • L’augmentation du taux du cholestérol, favorisant ainsi la formation des plaques d’athérome.
  • Le tabagisme
  • Une alimentation non équilibrée
  • La sédentarité ou l’absence d’activité physique régulière
  • Le stress
  • Le surpoids
  • La consommation excessive d’alcool
  • La pilule contraceptive

Il existe également des facteurs génétiques, et l’âge avancé qu’il faut prendre en considération.

Les symptômes de l’AVC :

Raideur de la nuque :

Un raideur de la nuque brusque, accompagnée de céphalée en casque doit être rapidement prise en charge car elle constitue un signe d’alarme important.

Les céphalées :

Les maux de tête et les migraines sont des signes orientant vers plusieurs maladies. Pour l’AVC, ces symptômes apparaissent soudainement avec une intensité accrue insupportable.

Paralysie partielle ou perte de sensibilité :

Si vous ressentez soudainement un engourdissement, une perte de sensibilité avec une lèvre qui tombe, ou un membre lourd, il ne faut pas négliger ces symptômes et demander de l’aide immédiatement.

Troubles de la vision :

Perdre la vue d’une manière brusque ou avoir une vision floue sont des signes alarmants. Ces troubles peuvent être unilatéral ou bilatéral. il faut agir vite car ces signes sont réversibles si la prise en charge se fait précocement.

Troubles de la parole :

L’AVC se manifeste souvent par une difficulté de la parole, ou des propos incompréhensibles.

Le test FAST pour reconnaitre un AVC :

Le test FAST est un teste rapide permettant d’évaluer la capacité de la personne et déduire s’il s’agit bel et bien d’un AVC ou pas.

Si jamais vous vous retrouvez face à une personne qui présente ces signes, voici ce que vous devez faire :

Face (Visage) : Le test du sourire, s’assurer que l’un des coins des lèvres ne tombe pas
Arms (Bras) : Allongez les bras et tendez les vers l’avant. Est-ce que l’un d’entre eux tombe directement ?
Speech (parole) : essayez de lui faire répéter une phrase et soyez attentif à ce qu’elle dit. Est-ce que son discours est étrange ? La comprenez-vous ?
Time (temps) : Si vous remarquez l’un de ces signes, appelez les urgences

Source: topsanteetbienetre.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.