Avec ou sans accord, le FNDC maintient la marche du 20 juillet

C’est sans doute un nouveau bras de fer qu’il faut s’attendre lundi 20 juillet à l’occasion de la marche annoncée du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) qui compte demander le départ du Président Alpha Condé.

Comme celle du 08 juillet reportée, les autorités municipales des communes traversées, ne semblent pas vouloir autoriser cette marche. Et les services de sécurité sont en alerte.

Malgré tout, le FNDC maintient sa marche à quelques jours du Congrès du RPG-Arc-En-Ciel, qui compte désigner Alpha Condé comme candidat à l’élection présidentielle du 18 octobre prochain.

 En tout cas cette plateforme de l’opposition et de la Société civile, ne compte pas reculer devant ces velléité de 3ème mandat :

Communiqué du FNDC….

« En prélude à la manifestation du 20 juillet 2020, le FNDC a adressé des courriers d’information aux différentes Mairies concernées. Indépendamment de tout ordre intimé aux autorités communales par Alpha Condé, le FNDC n’y accorde aucune valeur et maintient la manifestation populaire prévue ce lundi 20 juillet 2020 pour exiger son départ du pouvoir. Par conséquent, le FNDC appelle tous les militants démocrates, toutes les populations de Conakry, Coyah et Dubréka à s’emparer des rues de leur ville respective pour exiger le départ immédiat de M. Alpha Condé. »

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons!

Conakry, le 18 juillet 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.