Un avocat de Toumba parle du communiqué du Garde des Sceaux

« Le ministère de la justice constate depuis l’interpellation, l’arrestation et l’extradition de Aboubacar Sidiki Diakité dit Toumba Diakité, des commentaires et des propos inappropriés figent de tous bords sur le dossier du 28 septembre 2009 qui est cours d’instruction préparatoire, dont sous le sceau de l’instruction secrète de l’information judiciaire. »

C’est un communiqué du Garde des Sceaux interpelle et met en garde. Au passage, il « demande à tous citoyens, à toutes institutions, à la classes politique de s’abstenir de tous propos tendancieux portant sur l’affaire du 28 septembre ou tout jugement de valeur concernant certains inculpés dans cette affaire ». Il n’en fallait pas plus pour provoquer l’ire de certains avocats de Toumba, en l’occurrence Me Yomba Kourouma.

« Leur passé (NDLR, les inculpés qui sont encore en fonction) dans cette affaire n’est pas élogieux puisque Toumba poursuivi pour les mêmes faits que d’autres, ils ont été mis sous contrôle judiciaire alors que les faits sont si graves, si injurieux, si criards, que leur mise en liberté suscite de la hargne et du mécontentement du peuple de Guinée. C’est pourquoi le communiqué du ministère de la justice tendant à lier les langues des citoyens est tombé caduque et s’est heurté à une réprobation de tout le monde», s’insurge l’avocat. Lequel pense que la déposition de Toumba permettra de voir l’amalgame et le manque de moralité de ceux qui nous dirigent et qui ne craignent même pas de mentir. Me Sacko l’appréciera…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.