BAC 2017 : Après une journée agitée dans deux centres à Kaloum, le ministre menace de sévir…

Suite à un mouvement de protestation des candidats au Baccalauréat unique lundi contre la sévérité de la surveillance, aux écoles primaires du Centre et de Tombo, deux centres d’examens à Kaloum, le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation menace de sévir.

Très furieux contre la surveillance, les candidats ont saccagé quelques véhicules de passage. Un acte que déplorent les autorités en charge de l’éducation nationale.

Ibrahima Kalil Konaté, après une mise en garde des candidats, a lancé un avertissement aux responsables de l’éducation de Kaloum :

« Madame la DCE de Kaloum reçoit un avertissement pour négligence. La présidente est renvoyée et remplacée,  un avertissement est lancé à l’ensemble des candidats de l’école primaire du centre à Kaloum. En cas de récidive demain (mardi 11 juillet 2017, Ndlr), le centre sera purement et simplement ajourné. En termes claires, tous les candidats qui évoluent dans ce centre seront ajournés », avertit-t-il.

A rappeler que les candidats abordent la dernière journée du BAC unique ce mercredi sur toute l’étendue du territoire national.

Mariam Diallo, Kababachir.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.