Bac 2019 à Kankan : Le deuxième de la république en Sciences sociales se prononce !


Baccalauréat 2019, le deuxième de la république en sciences sociales nous vient de cette année de la circonscription éducative de Kankan. Après l’annonce des résultats du baccalauréat sur toute l’étendu du territoire guinéen,  c’est le  jeune FARA JULIEN TOLNO qui s’est hissé au deuxième rang de la république et au premier rang de la région dans le profil des  sciences sociales. Sa candidature a été présentée par le plus grand établissement scolaire public de la place, le  lycée Morifidjan Diabaté de Kankan.

FARA JULIEN TOLNO a 21 ans. Originaire de la préfecture de Guéckedou, il est parmi les élites de la république à l’issu de la proclamation des résultats du baccalauréat session 2019. Cela est pour lui est un grand réconfort.

« Vraiment je suis animé d’une joie très profonde, et mon cœur est comblé de joie. Être parmi les lauréat de la république c’est une chose qui n’est pas destinée à tout le monde et si moi je le suis aujourd’hui ça me réconforte énormément.» A-t-il déclaré.

Son secret, la révision. Réviser pour atteindre un objectif celui d’être lauréat. « Le seul secret que j’ai eu de l’élémentaire à maintenant, c’est la révision. J’ai compris que personne ne peut prétendre étudier sans réviser. Alors pour atteindre mon objectif j’ai dû réviser. Dès la première année du lycée, je me suis fixé pour objectif d’être parmi les meilleurs du baccalauréat unique cette année. En terminal, j’avais déjà en tête que le Bac était acquis mais qu’il fallait me battre pour être mieux classé ». A-t-il révélé.

Pour un esprit aussi brillant, ce ne sont pas les idées qui manquent.  Pour finir, ce jeune lauréat des sciences sociales Fara Julien Tolno  nous parle de ses ambitions pour la suite.

« Je rêve d’aller très loin. Aller étudier l’anglais à l’extérieur pour enfin revenir servir mon pays. Parce que c’est une langue internationale, une langue du business et elle est scientifique. Je crois qu’il faut l’imposer pour impulser le développement ». A-t-il raisonné.

Enfin il faut ajouter qu’en plus du jeune Julieu Fara Tolno, la juridiction éducative de Kankan, regorge en son sein le plus grands nombre des lauréats du Bac 2019.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.