Bachir Diallo, ministre de la Sécurité : l’homme vient de loin !

Mamadi Doumabouya a procédé ce jeudi, 21 octobre 2021 à la nomination de Bachir Diallo, précédemment, attaché de défense en Algérie en qualité de ministre de la Sécurité et de la Protection civile. L’homme vient de loin.

En effet la purge de 2011, suite au présumé raid de Kipé perpétré contre le domicile privé d’Alpha Condé, alors qu’il était le directeur de cabinet de la Défense nationale, Idi Amin a procédé à l’arrestation de hauts responsables et de soldats proches de l’ancien président de la transition Sékouba Konaté. C’est le cas de l’ancien chef d’état-major Nouhou Thiam, du général Bachir Diallo, son ancien directeur de cabinet, ou encore du commandant « de Gaulle » et ou du colonel Algassimou Diaby. Certains ont vite parlé de purge, voire de règlement de comptes étant entendu que l’armée guinéenne est un conglomérat de clans et d’intérêts divergents. Une arène où tous les coups sont permis, pour ainsi parler comme nos confrères de RFI.

Dix-sept personnes ont été libérées ce vendredi 9 mars 2012, bénéficiant d’un non-lieu après l’enquête d’un pool de juges d’instruction. Poursuivies pour, entre autres, atteinte à la sûreté de l’Etat, assassinat, association de malfaiteurs: le général Bachir Diallo, les colonels Abdoulaye Chérif Diaby, David Sylla, David Haba et l’homme d’affaires El hadj Mamadou Alpha Diallo, sont désormais libres. Près de dix mois en prison, presque pour rien. Bachir Diallo aurait pu périr en prison.

Mais, aujourd’hui, après avoir été Attaché de défense en Algérie, il revient au bercail, nommé au même moment que son bourreau d’hier, en qualité de ministres de la transition. L’homme vient de loin. L’adversité est aussi certainement derrière eux. Au grand bénéfice du CNRD et de la République. Bon vent donc Bachir Diallo !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.