Bah Oury encourage le FAD

Ceux qui connaissent sa position ne sont pas surpris en le suivant encourager les acteurs dissidents de la ‘opposition républicaine. Bah Oury en tout cas n’en a cure. En lieu place d’un départ de l’opposition républicaine dû au manque de partage du magot du CFO, Bah Oury estime que c’est juste « la configuration de l’opposition dite républicaine avec son chef de file qui  n’était pas dans une dynamique de fédération et de rassemblement de l’ensemble des oppositions qui existent dans le pays. »

Et Bah Oury de s’attaquer au président de l’UFDG : « le chef de file a une conception trop personnelle de tout ce qui est institution, tout ce qui est dynamique de rassemblement. De ce fait, il ramène tout à sa petite personne. Donc, ça a pris du temps pour que ces responsables politiques se rendent compte qu’avec ce chef de file, ils ne feront qu’accompagner quelqu’un qui est en train d’aller dans une impasse totale. »

Il partage tout de même cet avis avec beaucoup d’autres leaders dont Aboubacar Sylla et Telliano. Ceux-ci accusent Dalein de ne jamais partager. Selon eux, il prend les décisions tout seul.

De toute évidence, « Je me félicite aujourd’hui que le FAD existe; que ces responsables aient pris leurs responsabilités. Ils se sont démarqués de la stratégie de CellouDalein et je les encourage à poursuivre dans cette voie pour faire en sorte que l’opposition soit beaucoup plus responsable, beaucoup plus crédible  et qu’elle puisse émerger de manière beaucoup plus forte au niveau de la scène politique guinéenne. » C’est dire que Dalein qui se défend d’être un dictateur doit changer de fusil d’épaule, afin de mieux fédérer.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.