Bah Oury sur la manif du 20 septembre: « Un enfantillage ! »

« Un enfantillage !» C’est ainsi que Bah Oury qualifie le projet de manifester de l’opposition républicaine, le 20 septembre. Et ce, pour toutes les semaines qui se suivent, jusqu’à la satisfaction totale des revendications politiques.

De l’avis du paria de l’UFDG, beaucoup de choses sont en train d’être réalisé avec un comité de suivi. Et mieux, la ceni fait son travail, bien que lui-même se soit insurgé contre des fonds alloués, sans réaliser auparavant des audits (Il dit donc la chose et son contraire). Tout de même, manifester pour lui est synonyme d’ «Enfantillage autour d’un chapeau appelé chef de file de l’opposition. » Bah Oury y voit des subterfuges pour noyer l’affaire Koula.

A son avis, les opposants – suivez son regard – les tenaillés, veulent juste effrayer le système pour tirer les marrons du feu. Puis, Bah Oury se reprend : « Les manif ce sont les derniers recours. Ils sont tous au Parlement. C’est un petit groupe qui instrumentalise. La grande majorité des députés de l’UFDG est contre les manifs. Dalein et Condé peuvent se voir, mais, comme ce n’est pas clair, il y a de quoi s’en inquiéter. »

Cet opposant opposé aux opposants républicains fait donc une sortie plutôt identique à celle de la mouvance. C’est à se demander réellement quelles sont vraiment les intentions de Bah Oury ! Déstabiliser l’UFDG serait donc l’unique hantise de celui qui fut au cœur de la polémique ayant conduit à l’assassinat du journaliste Koula Diallo.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.