Bah Oury s’en prend aux souverainistes

Bah Oury s’en prend aux souverainistes

« Nous sommes un peuple souverain. Les partenaires doivent être impartiaux s’ils veulent contribuer à la paix, il faut qu’ils observent une certaine neutralité pour pouvoir être crédibles aux yeux de toutes les parties. »

Voici des genres de discours qui irritent Bah Oury au moment même où la Guinée appartient à des entités sous régionales et supra nationales le tout bâti sur le respect des principes démocratiques, mais, des valeurs dévoyées à cause des intérêts égoïstes.

Le régime est devenu liberticide. « Cela est inadmissible », réagit Bah Oury. Avant d’ajouter :« Mais c’est le pouvoir politique qui est responsable. Il n’y a aucune sanction, il y a l’impunité totale. L’autre violence qui est la plus insidieuse, est la violence institutionnelle. On viole les lois, les règles, on ne respecte rien. Et après, on met un manteau comme on est attitré ministre, on parle de souveraineté mais la souveraineté appartient au peuple de Guinée et le peuple de Guinée n’a pas voulu de ce double scrutin, il l’a exprimé, il l’a montré. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.