Banlieue de Conakry : plusieurs présumés malfrats arrêtés par la BAC

La Brigade anticriminalité (BAC) a mis la main sur un groupe de présumés malfrats qui opérait dans la haute banlieue de Conakry.

Cinq des personnes arrêtées sont accusées d’être les auteurs de l’attaque à mains armées qui a visé, lundi soir, une famille résidant au quartier de Foulamadina dans la commune de Ratoma.

Deux de ces présumés assaillants ont été arrêtés ; pendant que les trois autres s’en prenaient à un taxi-maître lui arrachant ses recettes journalières, avant d’être mis hors d’état de nuire. Des armes à feu de type PMAK ont été saisies lors de l’opération.

Quant au sixième homme tombé dans les mailles de la BAC, il a été appréhendé à la suite d’une bagarre au cours de laquelle il a poignardé un autre jeune. Il a été arrêté avec une paire de ciseaux.

Selon le Colonnel Mamadou Soumah, coordinateur général de la Brigade anticriminalité (BAC), les hommes arrêtés sont des épris de justice. Pis, certains sont des agents en uniformes, dont un garde pénitentiaire.

Mais les suspects rejettent en bloc les faits qui leurs sont reprochés, chacun cherchant à sauver sa peau. Ces arrestations ont été effectuées par la BAC n°7 de Yattaya, appuyée par celle du n°5 de la transversale 7.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.