Bantama à Siguiri : la télé nationale montre des images clairsemées

Le reporter de la télévision nationale a eu du mal à se faire un papier sur la visite de Bantama Sow à Siguiri, à la faveur de la célébration du retour d’Alpha Condé en Guinée, le 17 mai 1991. Des piètres qualités, les images de la TV nationale étaient tout simplement clairsemées, contrairement à ce que laissait croire le ministre conseiller, principal animateur des assemblées générales ordinaires du RPG.

Sous une tente, des gens ont été aperçus parmi les invités et autres délégations venues de Conakry. Dans les périphéries, une foule disséminée avec des pancartes et des T-shirts à l’effigie d’Alpha Condé. Peu de monde en somme, au regard de la date chargée d’histoire. On s’attendait à une marée jaune, surtout que ce fut le berceau du RPG. On aura été déçu. Un échec patent pour Bantama Sow et Cie.

Toute honte bue, cette grande gueule du parti au pouvoir tente de se ressaisir et laver le désarroi, à l’endroit de ses adversaires, notamment ceux de l’UFDG. Il déclare : « Siguiri s’est mobilisé comme un seul homme. Je ne fais pas de commentaire là-dessus. » Cette sortie a dû faire Oussou Fofana et les autres qui ont suivi la télévision nationale, loin du Bouré.

Pour lui, le déplacement de Bantama Sow est « un résultat nul », car, il y avait personne. Trop dur peut-être mais, ça avait tout l’air. Bantama ne peut pas nier la réalité. Son voyage aura été un échec de par la mobilisation. Il en fallait mobiliser un peu plus pour lui pour qu’il envoie des pics à Dalein dont la réception fut grandiose, au regard des échos obtenus à Conakry.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.