Bantama et Doussou Condé : entre accusations et démenti

L’un s’accroche encore au RPG, parce que se réclamant fils adoptif d’Alpha Condé ayant d’ailleurs bénéficié d’un poste ministériel, en l’occurrence les Guinéens de l’Etranger et Emploi jeunes. L’autre, s’estime déçue d’Alpha Condé ou du moins de la gestion de celui-ci. Les deux ne rament plus vers la même direction.

Entre Doussou Condé et BantamaSow, l’atmosphère est aux empoignades. L’ex actrice du RPG Amérique nord accuse Petit Sow comme étant un opportuniste. « A l’avènement du CNDD, BantamaSow avait presque quitté le RPG. Il ne venait même plus au siège. Un jour, feu Malick Condé (le frère d’Alpha Condé) m’a dit que Sow ne vient même plus au siège du RPG », accuse la dame de fer, actuellement épouvantail d’Alpha Condé.

L’intéressé, lui se dit « fier de s’arrêter devant qui il veut pour dire ce qu’il pense. Tout simplement parce que je suis un homme de conviction. J’ai été leader du mouvement étudiant, d’abord au lycée à Mamou, puis à l’Université à Kankan. J’ai toujours été du bon côté. Quand on me dit que je me suis rapproché du CNDD ou de Kouyaté, peut-être c’est un autre Bantama Pas celui RPG, parce que c’est le seul parti que j’ai connu. » Homme de conviction ? Oui, très maladroit aussi, parce que guettant encore d’autres postes au-delà de celui de conseiller chargé de mission à la Présidence de la République.

Pour y arriver, Petit Sow, que certains appellent Blégoudé guinéen, affrontent tout le monde, y compris les RPGistes déçus du discours d’Alpha Condé tenu récemment au siège du parti, à la faveur de l’an 17 du retour du grand Pr de Sékhoutouréya.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.