« Bantama n’a pas de niveau », dixit Makanera Kaké

Makanera Kaké accuse Bantama Sow d’être inculte. C’était au cours d’une émission radio, le lundi dernier à Conakry. Que cette accusation vienne d’AlhousseinyMakaneraKaké n’a rien d’inédit voire de choquant.

Les deux ont un dénominateur commun : tous se réclamaient fils d’Alpha Condé. Tous furent ministres. L’un  à la Communication et dégommé avec ses passifs. L’autre à la Jeunesse, puis aux Guinéens de l’étranger. Lui aussi sans résultats. Makanéra et Bantama furent aussi deux grandes-gueules venues aux affaires pour avoir insultés Dalein et les autres opposants par médias interposés. Ils sont des militants extrémistes ayant été nommés pas à cause de leurs compétences respectives mais à cause de leurs dérives. Deux tocards qui se crêpent les chignons. Le premier fut ministre des Guinéens de l’étranger.

Durant tout son magistère, il est difficile de présenter un bilan, ni même la mise en place du Conseil des Guinéens de l’étranger. Des compatriotes ont été tués, malmenés et excommuniés en Angola et ailleurs, mais Bantama n’a rien pu faire. Il s’occupait au QG et au siège du RPG pour titiller les opposants. De son côté, Makanera passe sur les antennes et assène Dalein et sa suite. A sa porte, les médias d’Etat se meurent, la RTG n’est pas captée dans bien des villes du pays. Horoya, quotidien national est rendu à la nature. L’AGP, la RTG Boulbinet, la Radio rurale, etc. le bilan est ubuesque. Makanera n’a eu aucun bilan. Si ce n’est parler de lui dans le dossier Espace FM, accréditation du correspondant de Rfi. Ce fut la honte.

Quand donc deux mauvais ministres se tirent les oreilles en public, autant comprendre les peines d’Alpha Condé qui s’entourent de niais et d’analphabètes. Comble du ridicule, c’est Makanera qui se moque de son ancien collègue, au micro des confrères de nouvelles de Guinée : « Il (Alpha Condé ndlr) a dit devant tout le monde que Bantama Sow ne connait rien et qu’il va l’envoyer étudier. Il l’a dit devant tout le monde au siège de son parti qu’il va prendre son propre argent pour financer la formation de Sow. Mais, BantamaSow insulte les gens qui sont en train de critiquer le président. Le lendemain, Sow est bombardé ministre conseiller du président. Ce n’est pas un bon signe pour la démocratie. »

Trop amusant, Makanéra !

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.